Test du SAMSUNG Galaxy J5


Aujourd’hui, nous allons vous présenter le Samsung Galaxy J5. Si ce Smartphone ne correspond pas au haut de gamme de chez Samsung représenté par les Galaxy S et Galaxy Note, nous allons voir que pour moins de 200 euros, Samsung délivre un smartphone qui s’il ne fait pas de miracles est tout à fait correct pour un usage « classique » d’utilisateur de téléphone mobile.

galaxy j5

Le Galaxy J5 rentre dans la stratégie marketing de Samsung de fournir tous les segments du marché des smartphones du plus haut de gamme au produit bon marché. Pour commencer, le Samsung Galaxy J5 se positionne en milieu de gamme avec un tarif raisonnable (sans être premier prix). L’équation semble donc plutôt positive mais encore faut-il voir dans les faits si cela est confirmé.

Pour ce test, je vais mêler la partie technique et ses conséquences à l’utilisation. Dans sa gamme de prix, le J5 propose des caractéristiques plutôt intéressantes avec un bémol qui pourrait vous faire hésiter.

Au niveau puissance, avec un processeur à 4 coeurs et 1,5Go de RAM, le smartphone est assez véloce pour faire tourner toutes les applications que vous pourrez trouver sur le Play Store. Seuls les jeux 3D de course gourmands en ressources devront voir leur résolution baisser pour rester fluides.

L’écran Super Amoled est un régal au niveau du contraste avec une technologie qui procure des noirs intenses et aucune rémanence sur l’écran. Si la résolution est « seulement » en HD (780 x 1280) la lecture et le visionnage de photos ou vidéos restent très confortables. Une option pour pouvoir lire à l’extérieur au soleil est également appréciable.

Le point noir de ce téléphone c’est pour moi la mémoire de stockage. Il ne possède que 8 Go de mémoire de base dont 3,5 Go sont déjà pris par le système et les programmes impossibles à désinstaller. En installant seulement quelques applications le téléphone se retrouve saturé. Heureusement, une carte mémoire peut (et doit) être rajoutée pour profiter de conditions d’utilisation optimales. L’ajout d’une carte mémoire de 64 Go pour moins de 30 € permet d’avoir une capacité tout à fait correcte. Je vous glisse à ce propos une astuce car par défaut, les applications viennent toutes se loger sur la mémoire du téléphone et pas sur la carte Sd les charognes. Vous pouvez transférer la plupart d’entre elles après coup sur la carte mémoire en faisant la manipulation suivante :

Paramètres –> Applications –> Gestionnaire d’applications –> ensuite vous cliquez sur une application que vous avez téléchargé –> Déplacer sur la carte SD –> vous attendez quelques secondes et le tour est joué.

Prenons l’exemple de Clash of Clans, sur un total de 244 Mo, 230 Mo seront transférés sur la carte mémoire. une petite partie (14 Mo dans ce cas) restant sur la mémoire interne. Cela permet donc de voir venir plus sereinement. L’opération inverse est toujours possible en cliquant sur « Déplacer vers le périphérique de stockage ».

La batterie de 2600 mAh procure une autonomie qui place ce smartphone dans la moyenne haute de ce qui se fait actuellement. Il est difficile de donner une évaluation chiffrée tant les usages varient et consomment plus ou moins d’énergie. Si vous utilisez votre smartphone modérément vous ne serez pas obligé de le charger tous les jours. La présence d’un mode ultra économie d’énergie est aussi bien trouvé si on se retrouve coincé sans avoir pensé à recharger son smartphone, ce mode permet de couper tout ce qui est inutile pour pouvoir permettre de passer ou recevoir un appel. La possibilité de changer la batterie est aussi un gros point positif pour ceux qui comptent garder leur portable très longtemps et qui en font une utilisation très intensive.

Au niveau du réseau, le Galaxy J5 peut fonctionner en 4G. Il capte normalement les réseaux, la qualité d’appel est correcte. le son délivré par le haut parleur est clair et bien équilibré.

Pour le design, j’ai pu faire croire (à des non-experts il est vrai) que je possédais le Galaxy S6 dans les mains. Les formes sont identiques, les matériaux plus hauts de gamme sur les Galaxy S permettent de voir la différence mais sinon c’est kif-kif. Ceux qui auront payé 800 € pour le Galaxy S6 vous dirons bien évidemment que ça n’a rien à voir. Le plastique du J5 s’usera certainement un peu plus vite comme les contours brillants. Une coque étant souvent utilisée de toute façon.

Le capteur photo de 13 MégaPixels avec son flash permet de prendre de jolies prises de vues bien détaillées et souvent bien exposées. Nous restons en présence d’un smartphone bien entendu et s’il pourra remplacer sans problème un appareil photo compact de base, il ne faudra pas trop lui en demander non plus. La différence avec les appareils plus haut de gamme est ici assez marquée. Comme d’habitude, il ne faut pas perdre de vue que ce smartphone fera mieux que tous les modèles hauts de gamme sortis il y a 3-4 ans pour 4 fois son prix…
Les prises de vidéos sont également correctes dans l’ensemble mais le changement d’exposition se fait ici plus sentir.

Le capteur en façade de 5Mp est honnête sans plus mais possède l’avantage de posséder lui aussi un flash si vous voulez prendre un selfie en soirée.

La vision des photos et des vidéos sur l’écran AMOLED ne souffrent par contre d’aucun reproche particulier, les couleurs sont vives.

La prise en mains est intuitive, nous avons ici à faire à un système Android 5.1 et Samsung rajoute sa surcouche TouchWiz bien pensée. Tout est extrêmement fluide et ne souffre d’aucun ralentissement. Le seul reproche que je pourrais faire concerne le clavier avec l’apostrophe qui se retrouve dans les symboles et non pas sur le clavier principal. Par contre les écrans de 5 pouces qui sont maintenant la norme permettent d’avoir les chiffres sur le clavier ce qui est toujours appréciable. En parlant de la taille de l’écran, en ayant essayé différentes options, le 5 pouces paraît (pour moi attention c’est très personnel !) le meilleur compromis entre encombrement et lisibilité. Je trouve que c’est effectivement la limite à ne pas dépasser pour pouvoir utiliser le smartphone à une main et le glisser dans une poche tout en restant agréable à lire.

Je passerai les détails plus précis concernant Android, c’est du classique, c’est clair, c’est efficace, le Play Store est bien fourni…

Voilà ce que je peux dire pour le moment, je compléterai éventuellement le test si à l’utilisation de nouveaux éléments importants pour l’utilisation quotidienne apparaissaient.

                    

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>